Votre candidature a bien été soumise !

La cooptation : l'avenir des cabinets de recrutement ?

 

 

La cooptation : une stratégie gagnant-gagnant pour attirer les talents

 

Le principe de la cooptation n’est pas une nouveauté, un employé recommande une personne de son entourage pour un poste à pourvoir.

Mais depuis les années 2000, le principe s’est développé pour devenir un moyen de recrutement à part entière. En effet, on va au-delà de la simple recommandation car l’employé est primé pour son engagement en recevant un montant qui varie selon l’entreprise et le niveau de formation du coopté.

L’entreprise suscite ainsi la participation de ses employés qui sont à la fois la mesure la plus sure du climat social au sein d’une entreprise, car si l’employé s’y sent bien il n’hésitera pas à en coopter d’autres, et les mieux placés pour inculquer aux nouveaux entrants les valeurs de celle-ci.

Alors oui, la prime est un avantage indéniable pour le coopteur, mais ce mode de recrutement a d’autres atouts qui suscitent son intérêt : la visibilité auprès des relations, la mise en avant de ses amis, le retour possible d’ascenseurs par ceux qu’il aura cooptés ; et surtout la visibilité et l’activité que cela génèrera pour lui sur le marché du travail. Cependant, certains salariés peuvent être plus réticents à cette méthode de peur qu’on leur tienne rigueur si le coopté ne convenait pas.

 

 

En cela plusieurs sociétés et cabinets de recrutement versent une première partie de la prime au recrutement et une seconde à la fin de la période d’essai. Cette méthode a été approuvée par plusieurs sociétés car elles leurs sont bénéfiques pour plusieurs raisons. Le coopté va redoubler d’effort pour ne pas mettre en porte à faux le coopteur et les salariés sont les mieux placés pour promouvoir l’entreprise auprès des candidats. La cooptation peut être gérée directement par l’entreprise lui donnant l’avantage de lui faire faire une économie de temps et d’argent en obtenant des candidatures qualifiées à moindre coûts.

 

Dans les cabinets de recrutement, la cooptation entre peu à peu dans les mœurs, bien qu’ils soient encore peu nombreux à l’utiliser. Ceux qui dorénavant utilisent ce moyen de recrutement se distinguent des autres qui se positionnent majoritairement sur les réseaux classiques. On en dénombre tout de même quelques uns : Keycoopt, Myjobcompany, Fitae…

Dans les cabinets, les coopteurs sont primés en fonction de plusieurs paramètres : pertinence des profils envoyés, fidélité des coopteurs, …

 

Maximiser le réseau et atteindre le marché "caché"

 

On peut se demander quel est l’intérêt pour les cabinets d’utiliser ce moyen de recrutement…

Leur principal objectif est d’activer un maximum de réseau pour transmettre des candidatures qualifiées aux entreprises. Ce faisant, ils développent une grande force auprès des entreprises leur permettant ainsi de gagner du temps en transmettant une sélection de profils qualifiés et voire de décrocher un profil rare.

De plus, ils se distingueront des autres cabinets « traditionnels » par leur réactivité.  En effet, ils sont généralement les premiers sur les profils spécialisés et particulièrement recherchés (notamment dans le secteur du web). Et ce grâce à leur grande base de données transmise par le bouche-à-oreille, car les profils que l’on peut qualifier de « caché » ont pour phrase favorite « si tu entends parler d’un poste à pourvoir, tiens moi au courant » .

 

La cooptation dans les cabinets de recrutement est particulièrement intéressante sur les secteurs du digital et de la finance où les profils sont rares. Parfois sur le « marché caché » ces profils sont difficiles à atteindre par des moyens traditionnels.

 

On peut donc qualifier la cooptation comme valeur ajoutée pour les cabinets de recrutement, leur permettant ainsi d’avoir à leur disposition une base de données conséquente et qualifiée.

 

En 2015, en France, selon l’APEC36% des cadres recrutés, l’ont été par cooptation.

 

Fitae vous propose de coopter pour ses offres d'emploi Finance et Digital dans la région PACA.

 

 

Sources :

L’express « La cooptation, échange prime contre candidat »

Régionjob « Qu’est-ce que la cooptation ? »

Interview Clément Boissard du cabinet recrutement FITAE

 



#emploi #cooptation #recommandation #prime

Le 14 Mai 2018 à 13h29

RETOUR A LA LISTE DES ARTICLES